La physique

Charles Augustin Coulomb


Le physicien français Charles de Coulomb (1736 - 1806) a commencé ses recherches dans le domaine de l'électricité et du magnétisme pour participer à un concours ouvert par l'Académie des Sciences de Paris sur la fabrication d'aiguilles aimantées. Ses études ont mené à la soi-disant loi Coulomb.

Charles-Augustin de Coulomb est né à Angoulême le 14 juin 1736. Il a passé neuf ans aux Antilles comme ingénieur militaire et, dans les intermèdes de ses activités professionnelles, s'est consacré aux investigations de mécanique appliquée. De retour en France, il s'intéresse aux études électriques. La publication de nombreux articles de grande répercussion dans les médias scientifiques lui vaut l'entrée à l'Académie des Sciences en 1781.

Il a commencé à étudier comment évaluer la force magnétique d'une barre aimantée. À cette fin, il a conçu l'équilibre de torsion, semblable à celui utilisé par le physicien et chimiste anglais Henry Cavendish pour mesurer l'attraction gravitationnelle. Les résultats de ses recherches ont été publiés de 1785 à 1789 dans les Mémoires de l'Académie Royale des Sciences (Mémoires de l'Académie royale des sciences).

Les expériences de Coulomb sur les effets de l'attraction et de la répulsion de deux charges électriques lui ont permis de découvrir que la loi d'attraction universelle de Newton s'appliquait également à l'électricité. Il a ensuite établi la loi des attractions électriques, selon laquelle les forces d'attraction ou de répulsion entre les charges électriques sont directement proportionnelles aux charges (masses) et inversement proportionnelles au carré de la distance entre elles. Coulomb est décédé à Paris le 23 août 1806.