Chimie

Diagnostic auto-immun


Quelles sont les causes d'une maladie auto-immune ?

Aussi divers que soient les tableaux cliniques des diverses maladies auto-immunes, leurs causes le sont aussi. Cependant, les processus pathologiques se concentrent toujours sur les auto-anticorps, qui sont formés par les cellules B, et les cellules T, qui médient les réactions immunitaires via diverses substances messagères.

Structure Y d'un anticorps de type IgG2a. Les chaînes longues des deux bras sont représentées en marron ou argent, les chaînes courtes en vert et bleu clair (code PDB : 1IGT).

Les anticorps sont de grosses molécules protéiques dont la tâche est de reconnaître rapidement les virus, bactéries et autres attaquants et de les combattre efficacement. En plus des cellules de défense spécialisées, ce sont elles qui rendent notre corps « immunisé » contre ces agents pathogènes. Dans les maladies auto-immunes, cependant, ces anticorps peuvent être dirigés contre les propres tissus de l'organisme. On parle alors d'auto-anticorps (grec auto "soi, propre"). Les avantages et les inconvénients sont proches, car ces anticorps sont également utilisés pour diagnostiquer diverses maladies auto-immunes.